Comment identifier une crise dans une entreprise ?
Publié le 03 Mai 2023

Comment identifier une crise dans une entreprise ?

Apprenez à relever les signaux annonciateurs d’une crise en entreprise, et à prendre les décisions utiles au bon moment.

Une crise identifiée en temps et en heure peut être résorbée sans trop de difficulté, et peut même devenir un levier d’action positif dans votre entreprise !

Voici les signaux à identifier rapidement pour déjouer une crise en entreprise.

Reconnaître et identifier les signaux de crise en entreprise o

  • Les indicateurs financiers

Le premier indicateur de crise est généralement une baisse de la rentabilité :

Si votre entreprise ne réalise plus de profits, il est peut-être temps de commencer à mettre en place des actions pour anticiper une crise.

Cette baisse de la rentabilité se traduit généralement par altération des performances :

  • Vous perdez des clients,
  • Vous avez du mal à atteindre les objectifs fixés,
  • Vous ne récoltez pas les fruits de vos efforts,
  • Vous enregistrez une baisse d’activité et du chiffre d’affaires,
  • Vos marges diminuent,
  • Votre trésorerie baisse,
  • Vous avez des difficultés à payer vos fournisseurs,
  • La valorisation de votre entreprise est moins importante

Ces éléments doivent vous conduire à mettre en place au plus vite des actions correctrices.

  • Les indicateurs humains

Les signaux humains doivent également être pris en compte pour anticiper une crise en entreprise :

  • Le Turn-over de vos collaborateurs : si vous faites face à une vague de démission, prenez au sérieux ce signal et préparez-vous à prendre les mesures nécessaires.
  • Des Tensions dans l’entreprise : vous constatez la montée de rumeurs et de bruits de couloirs ? Il est temps de dénouer rapidement les tensions.
  • Des Difficultés à embaucher : si vous avez du mal à trouver de nouveaux collaborateurs compétents, il s’agit généralement d’un signal qui ne trompe pas.
  • Une montée de l’Absentéisme

Autant d’indicateurs que vous devez prendre au sérieux pour préparer et résorber une crise au sein de votre entreprise.

  • Les indicateurs sociétaux
  • Un « Bad buzz » : les médias s’intéressent à votre entreprise, des rumeurs circulent sur les marchés financiers, les investisseurs ne sont plus aussi confiants , les clients sont mécontents… Si ce type de situation se présente, il vous faudra réagir de façon efficace et prendre rapidement les mesures nécessaires.
  • L’arrivée sur le marché d’un concurrent : L’arrivée d’un nouveau concurrent sur le marché modifie l’équilibre de celui-ci et peut aboutir à des baisses de prix, des diminutions de marges…

Ces indicateurs sociétaux vous permettent d’avoir une vision globale de la situation de votre entreprise et vous permettront de prendre les mesures utiles pour anticiper une crise.

Quelques techniques pour gérer une crise en entreprise

  • 1) Jouer la transparence et expliquer la crise aux médias

L’explication de la crise à la presse permet de rétablir la confiance des investisseurs en remettant au premier rang les valeurs de l’entreprise.

Il est donc fondamental de communiquer sur la crise en toute transparence afin d’informer le plus possible vos clients, vos partenaires, et vos salariés. Ils doivent être informés des raisons et des implications de la crise, mais aussi des solutions que vous mettez en place pour le résoudre.

  • 2) Assurer une disponibilité pour vos équipes

Une crise n’est pas seulement une question de communication, mais aussi un événement social qui a des répercussions sur le moral des équipes. Il faut donc prendre en compte les émotions de vos salariés et leur permettre de s’exprimer sur la crise qui touche votre entreprise.

Un temps de parole devra être mis à leur disposition pour qu’ils puissent exprimer leurs inquiétudes et leurs frustrations. Ils doivent être rassurés concernant le maintien de leur emploi et les perspectives d’avenir dans l’entreprise.

  • 3) Reprendre en main l’opérationnel et assurer une présence forte sur le terrain

Dans le cadre d’une crise, il faut assurer une présence forte sur le terrain afin de rassurer vos clients et partenaires. Il faut aussi établir une communication immédiate avec les investisseurs et les équipes pour expliquer les raisons et les conséquences de la crise. Cette présence forte doit être synonyme de confiance dans l’entreprise.

Remettre en place un management de proximité et montrer que vous êtes conscient des enjeux est absolument impératif.

Faire appel à un manager de transition dès les premiers signaux de crise en entreprise

Faire appel à un manager de transition pour gérer la crise de votre entreprise | Reactive Executive

La mise en place d’un management de transition est souvent nécessaire dès les premiers signaux de crise dans votre entreprise. Il aura pour mission de vérifier si l’organisation, les processus et la gestion de crise sont opérationnels.

Un manager de transition doit pouvoir apprécier l’impact réel d’une crise et adapter sa stratégie en fonction des risques encourus. Les principales problématiques qu’il va devoir gérer sont les trois suivantes :

  • Prévention de crise :

Même si les crises ne sont, en principe, pas prévisibles, il est toujours possible de mettre en place des actions pour les prévenir. Pour cela, il peut être nécessaire de mettre en place une cellule de crise ou de renforcer l’organisation interne. L’idée est de prévenir la crise et de limiter ses conséquences.

Avant toute chose, dans le cadre d’actions de prévention, le manager de transition va procéder au bilan des risques et des menaces. Il est important de connaître les risques pour pouvoir les anticiper et les prévenir.

La prévention peut passer par le recrutement de nouvelles personnes ayant des compétences en gestion des risques.

Il appartient au manager de transition d’anticiper les risques encourus par l’entreprise et d’apporter son expertise pour prendre les bonnes décisions dans des délais très brefs.

  • Pilotage de la gestion de crise :

Il est parfois indispensable de modifier en profondeur la stratégie de l’entreprise une fois que la crise déclarée. Pour cela, le manager de transition doit être capable d’analyser la situation et de réagir rapidement. Si le manager de transition a préparé son action avant la crise, il est à même d’évaluer le type de crise qui se déclare et de lancer les actions correctives.

Le type de crise dépendra largement de la stratégie de l’entreprise et de la position de l’entreprise sur son marché. Par exemple, si la société est en difficulté financière, il faut anticiper une crise financière avec des problèmes de trésorerie. En revanche, si l’entreprise est un gros fournisseur d’une grande société, il faut anticiper une crise sur le marché.

Le rôle du manager de transition est donc, en fonction des raisons et des enjeux de la crise, de mettre en place rapidement un plan d’action structuré pour envisager une sortie de crise raisonnée. 

En tout état de cause, la crise peut être d’intensité variable : Il est important de prévoir plusieurs scénarios et d’adapter sa stratégie pour chaque situation.

  • Conduite de la sortie de crise :

Une fois que la crise a été déclarée, il faut agir efficacement pour résoudre les problèmes. Pour cela le manager de transition s’attachera à mettre en oeuvre toutes les ressources de l’entreprise au service de la solution. Il devra également mettre en place une communication avec les investisseurs, les créanciers et les clients et partenaires.

Dans un contexte économique et politique qui connaît des bouleversements permanents, le manager de transition est amené à mettre en place des plans d’action afin de gérer des situations à risques et à adapter ses compétences en permanence.

Le management de transition est un métier de résolution de problèmes, d’adaptation au changement et de gestion du risque. Il faut être capable de faire face à l’incertitude permanente et voir au-delà des problèmes immédiats. C’est un métier d’anticipation, qui suppose souvent une vision à long terme.

Les signaux indicateurs d’une crise dans les entreprises sont donc d’intensité variée et peuvent être plus ou moins impactants.

Il appartient dans ce cadre à un manager de prendre les décisions qui s’imposent. Faire appel à un manager de transition est une technique efficace pour piloter une sortie de crise dans de bonnes conditions.

Dans le même thème

Chez Reactive Executive, l’actualité c’est tous les jours et nous aimons la partager avec vous !
BESOIN D’UN RENSEIGNEMENT ?
Obtenir plus d’informations, prendre rendez-vous avec notre équipe de consultantes et de consultantes, échanger autour d’un projet… Quel que soit votre besoin, nous sommes là pour y répondre dans les meilleurs délais.
Contactez-nous
Reactive Executive est un cabinet leader du management de transition en France et à l'international