22.08.2022 - Articles

Que faire à 50 ans comme travail ?

Pour les jeunes, passer d’un métier à un autre n’est pas une épreuve bien difficile. En revanche, pour les personnes âgées de 50 ans et plus, le projet est à la fois compliqué et périlleux. À cet âge, il est primordial de bien réfléchir à sa décision étant donné que les opportunités sont largement inférieures aux risques.

Chômage, reconversion professionnelle, envie de créer son entreprise… quelle que soit la raison, il est possible de changer de métier ou de reprendre le travail après 50 ans. Le projet impliquera toutefois une certaine préparation et éventuellement des formations ou un management de transition. Que faire à 50 ans comme travail ?

Changer de métier ou en trouver un à 50 ans : l’étape de la réflexion

Changer de métier après 50 ans ? Reactive Executive

Si le projet professionnel fait suite à une période de chômage, pas besoin de se questionner sur l’intérêt de se lancer dans l’aventure. Dans ce type de situation, l’objectif est de remettre les pieds dans la vie active et d’avoir une source de revenus, ce qui permettra de payer les factures, d’avoir une situation financière stable ou de ne pas dépendre des autres sur le plan financier. 

En revanche, s’il s’agit de procéder à une reconversion professionnelle, l’étape de la réflexion est obligatoire. Ici, il est important de déterminer les raisons qui peuvent motiver le projet et surtout, de déterminer si ces raisons sont valables. Cette réflexion doit également s’accompagner d’un bilan des compétences, et des forces et faiblesses. 

Il faut savoir que changer de métier à 50 ans peut être difficile. D’abord, les entreprises sont très réticentes à engager des individus dépassant la quarantaine et les seniors. Ensuite, à cet âge, il n’est pas toujours évident d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer une nouvelle activité. Ce qui est d’autant plus difficile sans une formation adéquate ou un management de transition.

Changer de métier à 50 ans est aussi un projet qui présente de très nombreux risques comme :

  • Se retrouver au chômage pendant une longue durée ;
  • Ne pas trouver un métier en adéquation avec ses besoins et compétences ;
  • Travailler en commençant tout en bas de l’échelle.

Le management de transition pour trouver que faire à 50 ans comme travail

Changer de métier ou en trouver un à 50 ans est loin d’être un projet facile à prendre à la légère. Celui-ci nécessite non seulement de nombreuses réflexions, mais aussi beaucoup de préparation. Or, il n’est pas donné à tout le monde, encore moins aux seniors de réaliser et de mener à bien ses deux opérations. Et c’est là qu’intervient le management de transition.

En quoi consiste le management de transition ?

Le management de transition est une stratégie qui est principalement utilisée au sein des entreprises. Elle consiste à confier à un ou plusieurs experts extérieurs à l’organisation la gestion d’un projet. Généralement, il s’agit de projets de grande envergure qui peuvent être :

  • une restructuration au sein de l’organisation ;
  • la mise en place de nouvelle politique, stratégie, système, équipe, etc ;
  • la mise en œuvre de l’expansion de l’entreprise.

Les principales missions de l’expert sont d’assurer que le projet se déroule dans les meilleures conditions et que les objectifs fixés soient atteints. Ces missions lui sont confiées dans un délai fixé par l’entreprise et qui est souvent court. Pour garantir l’accomplissement de ses missions, le manager de transition s’appuie sur les compétences qu’il possède et qui concerne son domaine d’expertise. 

L’intérêt du management de transition dans le projet professionnel

Comme mentionné plus haut, cette stratégie s’applique surtout au sein des organisations. Toutefois, il est possible de l’utiliser afin de trouver quoi faire à 50 ans comme travail. Ici, les rôles de l’expert sont de guider et d’accompagner la personne en quête d’un nouveau métier. 

Plus précisément, il interviendra sur :

  • l’étape de la réflexion ;
  • la réalisation du bilan des compétences ;
  • l’établissement d’un plan d’action ;
  • l’établissement de la liste des métiers que l’intéressé peut exercer ;
  • la recherche d’une formation qui prépare le métier visé ;
  • le choix des types de contrats à privilégier et à exclure ;
  • les questions de la création d’entreprise.

Grâce au management de transition, il sera beaucoup plus facile, pour les personnes de 50 ans et plus, de procéder à une reconversion professionnelle. Par ailleurs, l’application de la stratégie sur ce type de projet permet également de réduire les risques. 

Quels métiers faire à 50 ans ?

Quel métier faire à 50 ans ? Reactive Executive

La réponse la plus évidente et la plus logique à cette question est : les métiers pour lesquels l’intéressé est qualifié. À partir du moment où les compétences sont en adéquation avec l’emploi souhaité, les chances de réussite sont élevées. 

Toutefois, certains secteurs d’activités sont connus pour recruter les seniors. D’ailleurs, quelques-uns privilégient davantage les candidats âgés. Parmi ces secteurs figurent entre autres :

  • la vente et la distribution ;
  • la santé et les nouvelles technologies ;
  • l’industrie et la production ;
  • le bâtiment et les travaux publics ;
  • la comptabilité ;
  • le juridique ; 
  • les ressources humaines.

Il faut cependant savoir que, pour espérer décrocher un poste dans une entreprise à 50 ans, il faut montrer patte blanche. Autrement dit, il faut disposer d’une certaine expérience et surtout, de compétences techniques avancées. Sans ces éléments, les entreprises privilégieront les candidatures des jeunes. Même si ces derniers ne possèdent pas forcément les qualifications requises, contrairement aux seniors, ils sont encore en plein apprentissage et sont porteurs d’ambition.  

Par ailleurs, pour augmenter ses chances de trouver un emploi à 50 ans, l’idéal est de privilégier les petites structures ou les PME. Celles-ci sont moins réticentes à engager des seniors et accordent plus d’importance aux compétences qu’à l’âge du candidat. Ce qui n’est pas le cas des moyennes et grandes entreprises. Ces dernières privilégient davantage la formation de leurs employés et la promotion interne.  

Se former pour une reconversion professionnelle à 50 ans 

Quelle reconversion professionnelle quand on a 50 ans ? Reactive Executive

Dans une reconversion professionnelle, la personne qui veut changer de métier ne dispose pas forcément des compétences nécessaires pour exercer la nouvelle activité. Dans ce cas, la formation professionnelle est une étape obligatoire. 

De nos jours, il existe un très grand nombre de formations professionnelles et qui sont ouvertes à tous. Les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent donc y accéder. 

Que faire à 50 ans comme travail, métier ?

Partager sur

Les commentaires sont fermés.