23.03.2021 - Articles

Processus unifié ou méthode agile ?

Pour une gestion de projet parfaitement adaptée aux attentes de vos utilisateurs, il convient de mettre en place rapidement un traitement par étapes. Différentes méthodologies permettent de décomposer votre projet par cycles, notamment le processus unifié et la méthode agile.

Processus unifié c’est quoi ?

Le processus unifié est une méthode d’implémentation et de développement, majoritairement utilisée par les développeurs informatiques. Il s’agit d’un processus itératif et implémentable.

Il est caractérisé par quatre aspects :

  1. Un pilotage par les cas d’utilisation
  2. L’architecture au cœur du processus
  3. L’utilisation maximale des modèles, plus spécifiquement des modèles UML
  4. La levée régulière des incertitudes grâce à sa dimension itérative et cyclique

On définit quatre phases dans un processus unifié :

  1. Inception courte : planification et mise en œuvre du projet
  2. Elaboration : traitement prioritaire des risques majeurs, les cycles sont donc plus longs et plus suivis
  3. Construction : développement de toutes les fonctionnalités du projet
  4. Transition : préparation du lancement

Méthode agile c’est quoi ?

Basée sur le manifeste agile qui a été signé en 2001, la méthode agile met le client au cœur du projet. Elle insiste sur l’importance de travailler par étapes clairement définies et en auto-organisation. Sa priorité est de minimiser, autant que possible, toutes les tâches inutiles.

Le woorkframe scrum est très fréquemment utilisé pour gérer un projet en mode agile.

Précisons que la méthode agile possède des champs d’application très variables, et qu’elle est loin d’être limitée aux seuls développeurs informatiques comme on a tendance à l’imaginer.

Pour appliquer scrum, il faut mettre en application le guide scrum : au sein de l’équipe, désigner un product owner qui jouera le rôle du client et recadrera le projet de façon à ce que le produit cadre parfaitement avec les attentes de l’utilisateur final. Le scrum master, quant à lui, veillera à la bonne application de la méthode agile et aidera l’équipe à avancer en suivant ces règles.

Ces termes n’induisent pas de lien hiérarchique, les projets scrum n’ont pas de chef de projet défini, dans le respect de l’auto-organisation.

Il faudra alors créer un blacklog qui regroupe les tâches à effectuer. A partir de ce blacklog il vous faudra planifier les différents « sprints », c’est-à-dire les jalons qui vont marquer le projet. A l’issue de chaque sprint, l’équipe se réunit pour analyser le travail effectué et définir les axes de progression.

En avançant par étapes définies de façon très structurée, l’équipe implémente le projet de façon ordonnée, structurée et efficace.

Les différences entre processus unifié ou méthode agile

Quelle méthode utiliser pour mettre en place un projet dans de bonnes conditions ?

La méthode agile nécessite une forte implication du client et des échanges réguliers avec les utilisateurs finaux : elle est plus aisément duplicable que le processus unifié dans d’autres secteurs que l’informatique. Elle s’applique parfaitement dans des équipes jeunes, qui apprécient les cycles courts et la dimension d’auto-organisation de cette méthodologie.

Le processus unifié, en traitant les axes les plus ardus en priorité, permet d’aborder un projet de façon efficace et sereine.

Vous cherchez un spécialiste du processus unifié ou de la méthode agile ? Contactez-nous.

Les avantages du Management de Transition en entreprise

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *