18.03.2021 - Articles

Méthode Agile et Scrum : tout savoir

Définition de la méthode Agile et Scrum

Loin d’être réservée aux seuls développeurs, comme on a parfois tendance à l’imaginer, la méthode agile peut être utilisée dans des champs d’application très variés. Elle trouve ainsi toute sa place en marketing ou en gestion de projets par exemple. La méthode Agile est fondée sur le manifeste agile, qui été signé en 2001. Ce manifeste réunit dix-sept représentants des plus grands experts de développement d’applications informatiques. Il pose les bases de la méthode et structure sa mise en place.

Il s’agit avant tout de respecter quatre principes fondamentaux : selon le manifeste agile, il est nécessaire d’accorder plus d’importance

  • Aux individus, et à leurs interactions entre eux, qu’aux outils et aux processus.
  • A un logiciel fonctionnel plutôt qu’à une documentation exhaustive
  • Aux échanges avec les clients plutôt qu’à une négociation contractuelle
  • A la faculté d’adaptation au changement plutôt qu’à la réalisation d’un plan.

Concrètement, l’exécution de la méthode agile passe par douze principes fondamentaux, parmi lesquels :

·         la priorité donnée au client et à sa satisfaction, grâce à la livraison régulière de fonctionnalités à haute valeur ajoutée

·         une collaboration régulière entre les utilisateurs et les développeurs tout au long du projet

·         la réduction maximale du travail inutile

·         des retours réguliers sur le travail fourni et sur les axes d’amélioration à envisager.

Scrum est un framework, qui est utilisé pour mettre en place la méthode agile. On a souvent tendance à confondre les deux, cependant on peut résumer la différence en indiquant que la méthode agile est un ensemble de principes et que scrum est une méthode pour les mettre en application (on a l’habitude de comparer la méthode agile à un régime et scrum à des recettes de cuisine liées à des principes).

Comment mettre en place la méthode Agile dans une équipe ?

Le principe de scrum est de décomposer le projet en différentes tâches, dites « sprints ». Ces sprints peuvent être d’une durée variable qui va de quelques heures à quelques semaines. A l’issue de chaque sprint, l’équipe se réunit pour faire un point sur les actions mises en place et sur les axes à améliorer.

Scrum est un framework relativement simple à mettre en place dans le cadre d’un projet. Dans un premier temps, il peut être utile de télécharger le guide scrum, téléchargeable gratuitement.

Quel impact dans le management de transition ?

Un manager de transition trouve toute sa place dans un projet en mode scrum. Il intervient en effet sur des projets précisément définis, et limités dans le temps. Ces projets sont généralement simples à décomposer en différentes étapes.

En tant qu’élément extérieur à l’entreprise, le manager de transition a le recul nécessaire pour déterminer les différents sprints, mettre en place les outils de mesure nécessaires et fixer des objectifs précis à son équipe à chaque étape.

Est-ce que nos Manager utilisent cette méthode ?

Parmi nos 5000 profils disponibles, un bon nombre de nos managers de transition maîtrisent parfaitement la méthode agile et scrum. Vous souhaitez gérer votre projet en mode agile ? Contactez-nous !

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *