23.03.2021 - Articles

L’externalisation, levier de compétitivité pour mon entreprise ?

Dans un contexte très compétitif, il est fondamental pour une entreprise de concentrer son énergie sur ses points forts, et de grimper en compétence sur son cœur de métier.

Confier aux membres de son équipe, en interne, des tâches qui ne relèvent pas directement de leurs compétences, peut rapidement s’avérer contre-productif. Une délégation des tâches mal menée en interne peut même se révéler dangereuse pour la santé économique de son entreprise.

Dans ce contexte, la délégation de certains projets à des sociétés externes est un calcul qui peut rapidement s’avérer judicieux.

Définition de l’externalisation

L’externalisation est également appelée outsourcing ou encore sous-traitance. Externaliser certains projets précis, consiste, pour une entreprise, à confier la gestion de tâches qui ne relèvent pas de son cœur de métier à une société externe spécialisée.

L’entreprise qui externalise peut ainsi se concentrer sur son cœur de métier, gagner un temps précieux, monter en compétence et ainsi, se distinguer des autres acteurs du secteur.

L’externalisation était historiquement réservée aux tâches à faible valeur ajoutée : centres d’appel parfois situés en offshore (à l’étranger), gestion des paies …

Pour autant, depuis quelques années, les entreprises font de plus en plus appel à ce que l’on pourrait appeler « l’externalisation haut de gamme ». Ainsi les cabinets de recrutement, comme Reactive Executive, qui délèguent en entreprise des managers de transition, ont le vent en poupe.

Ces sociétés sont spécialisées dans la délégation de cadres expérimentés en management, qui prennent en charge un projet bien précis, fixent des objectifs strictement définis, mettent en place des indicateurs clairement établis pour les atteindre, et encadrent généralement une équipe dédiée au projet.

Cette externalisation de compétences de cadres supérieurs est parfois mise en place pour assurer des gestions de crise. Les managers de transition assurent, par exemple, le bon déroulement d’une fusion nécessitant la mise en place d’un plan social, ou encore une crise médiatique qui remet en cause l’image de marque de l’entreprise.

Mais on peut aussi faire appel à un manager de transition pour gérer des projets à fort impact économique, comme par exemple, la mise en place d’un nouveau service ou la refonte du système informatique, parfois à l’international.

Comment l’externalisation impacte positivement la compétitivité ?

Externaliser les tâches à forte valeur ajoutée a un impact positif sur la compétitivité. En effet, une entreprise qui externalise les compétences peut se concentrer sur son cœur de métier et se distinguer des autres acteurs de son secteur d’activités.

En outre, l’externalisation des tâches a un véritable impact sur la satisfaction des salariés, déchargés de tâches qui ne relèvent pas directement de leurs compétences, ils ont la possibilité d’exploiter pleinement leur potentiel.

Enfin, l’externalisation a un impact financier positif : certes, faire appel à des compétences extérieures représente un certain coût initial. Pour autant, la rentabilité est rapidement à l’ordre du jour pour l’entreprise, en confiant des tâches à un spécialiste, l’entreprise gagne nécessairement en temps et en rentabilité.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *