Manager de transition entre rôle de leader et rôle d'influenceur Reactive Executive

Les situations professionnelles de la vie d’un manager de transition ne cessent d’évoluer. Croissance externe ou situation de crise, il doit savoir s’adapter à son milieu tel un caméléon.

De manière générale, le manager de transition doit-il être plus leader ou influenceur ?

L’un ne va pas sans l’autre !

Effectivement, les managers de transition apparaissent comme des remparts pour les entreprises qui les utilisent. Ils peuvent aussi apparaître comme des ponts vers une nouvelle dynamique managériale. Le rôle de leader est donc une norme pour les managers de transition.

Ils sont à la fois capables de redynamiser les équipes et de faire face aux enjeux économiques du monde moderne. En développant leur leadership, les managers de transition obtiennent des résultats mesurables.

Ils remotivent les employés, incorporent de nouveaux processus fonctionnels, économiques et assurent la croissance. En prenant les commandes, ils montrent l’exemple !

Influenceur : quelle différence ?

Dans son rôle d’influenceur, le manager de transition se veut disruptif. En effet, il saisit chaque occasion pour former et transmettre son expérience à ses équipes.

Bien loin de ne laisser qu’un malheureux copier/coller à ses partenaires avant son départ, il optimise et pérennise les schémas d’actions des équipes en place.

Sans son côté influenceur, le manager de transition pourrait apparaître comme une solution simple et temporaire, voire pire passer inaperçu. Il sait utiliser tous les outils de communication au goût du jour, cela dans le but de promouvoir sa vision des réponses aux problématiques de l’entreprise.

C’est le manager de transition 4.0 !

Les managers de transition se veulent donc innovants pour assurer le succès d’une entreprise.

À la fois leaders et influenceurs, les managers de transition Reactive Executive sont là pour répondre à toutes vos phases de transformation.