28.08.2019 - Articles

Comment piloter un plan de retournement ?

Piloter un plan de retournement est un exercice délicat et périlleux. Cette responsabilité doit être confiée à un spécialiste aguerri aux restructurations d’entreprise. Cet expert doit être clairvoyant, déterminé et organisé. Un manager de transition offre le profil idéal.

L’entreprise et le plan de retournement

Une entreprise évolue dans un marché concurrentiel et changeant. Cet environnement offre de nombreuses opportunités et comporte également des risques sérieux. Les décisions prises par les dirigeants et appliquées par les cadres intermédiaires affectent la performance de l’activité.

Une erreur économique ou opérationnelle peut mener l’entreprise dans une situation dangereuse. Une fois ce stade atteint, il est nécessaire de mettre en place un plan de retournement.

Préparer un plan de retournement

La mise en place d’un plan de retournement suit une procédure précise. Dans un premier temps, il convient d’établir un diagnostic. Il faut alors identifier toutes les forces et les faiblesses de l’entreprise, mais aussi les opportunités et les menaces du secteur d’activité.

La trésorerie est le premier indicateur de l’état de l’entreprise. Les entrées et les sorties sont analysées dans le détail. L’organisation de l’entreprise fait aussi l’objet d’une étude approfondie.

Valider un plan de retournement

Pour réaliser cet exercice, les dirigeants doivent s’entourer de spécialistes. Les compétences requises sont particulières. Il faut savoir se projeter dans le long terme tout en gérant le quotidien. Les décisions qui seront prises doivent être judicieuses et se conformer aux normes légales.

Le management de transition offre une solution parfaite. Les professionnels qui évoluent dans ce secteur sont des spécialistes de la restructuration d’entreprise. Ils établissent ce diagnostic rapidement et proposent les plans d’action correspondants.

Disposant alors de toutes les informations, les dirigeants peuvent valider le plan de retournement.

Piloter le plan de retournement

Le manager de transition va piloter le plan de retournement en suivant des indicateurs essentiels.

Il met en place des mécanismes efficaces pour améliorer la trésorerie. Il veille à récupérer l’argent dû et il le sécurise. Il existe un panel d’outils pour y parvenir : escompte, affacturage, Dailly, assurance-crédit… Il engage aussi des discussions avec les fournisseurs et les banques afin de renégocier la dette.

Le manager de transition maîtrise parfaitement les dernières dispositions sur les entreprises en difficulté.

La gestion des effectifs

La restructuration d’entreprise implique des décisions douloureuses. La réduction des frais de fonctionnement et donc de la masse salariale est un sujet épineux. Le manager de transition doit tenir compte de l’amélioration de la trésorerie, mais également des besoins de l’entreprise à moyen terme.

Avant de licencier des employés disposant d’un précieux savoir-faire, il faut privilégier des mesures temporaires comme la signature d’accords de flexi-sécurité, de compétitivité emploi ou d’avoir recours au chômage partiel. L’essentiel est de ne pas hypothéquer l’avenir et de pouvoir ré-enclencher l’activité le moment venu.

La mission du manager de transition

En effet, un plan de retournement permet à l’entreprise d’identifier des opportunités commerciales grâce au marketing, à l’innovation ou à la conquête de nouveaux marchés.

Le manager de transition spécialisé en restructuration d’entreprise suit un plan de retournement dont les progrès se mesurent régulièrement et en consultant des indicateurs essentiels. L’objectif peut aussi être de préparer l’entreprise à sa vente.

La mission dure entre 6 et 18 mois, en fonction de la complexité de la situation. Au terme de cette période, l’objectif est atteint. L’entreprise est pérenne. Les nouvelles procédures et l’établissement des points de contrôles permettent à l’équipe dirigeante de reprendre les rênes de sa compagnie.

Contactez-nous
Comment piloter un plan de retournement ?

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *