01.09.2021 - Articles

Comment être bon manager ?

Gérer une équipe requiert des qualités qui peuvent être innées pour certains, mais qui doivent encore s’acquérir et s’améliorer pour d’autres. Un bon manager ne se trouve pas facilement. Pouvoir collaborer avec l’un d’entre eux est une aubaine pour beaucoup de salariés, en quête de réussite et de bien-être au travail. Mais comment être un bon manager ?

Qu’est-ce qu’un bon manager ?

Le mot manager vient du mot ménager, contrairement à ce qu’on peut croire. Un bon manager est un dirigeant ou un cadre dans une entreprise. Il s’occupe de la gestion d’une équipe, dans le but de réaliser des projets ou d’exécuter des tâches dont il a la charge. C’est le manager qui a le devoir de définir des objectifs clairs et la manière de les atteindre. 

Un manager doit savoir diriger avec mesure son équipe. Si ce poste est généralement attribué en récompense de bons et loyaux services, y exceller vous assure un avenir prometteur. Un bon manager cadre, fédère et dirige convenablement son équipe. Il doit posséder plusieurs qualités qui lui permettent de développer ses performances, pour accroître les profits de l’entreprise.  

Quelles sont les qualités requises d’un bon manager ?

La première qualité d’un bon manager est sans nul doute la bienveillance. Elle englobe un panel de caractères qui se base sur le bien-être de ses collaborateurs, tels que l’empathie, l’indulgence et la compréhension. Il a même été prouvé par de nombreuses études que le style de management bienveillant contribue à la productivité d’une équipe. 

Cependant, il ne faut pas confondre bienveillance et naïveté. Un bon manager doit savoir équilibrer fermeté et flexibilité. Il doit aussi être capable de gérer son stress et rester calme en situation de conflits. Il est le moteur d’une équipe gagnante, il motive et accompagne chaque membre de son équipe pour terminer un projet en temps et en heure. 

En savoir plus sur les qualités d’un manager.

Comment reconnaître un bon manager ?

On reconnaît un bon manager lorsqu’il est capable de prendre des décisions avec assurance et de fixer des objectifs atteignables. Il est raisonné et s’adapte à toutes les situations sans perdre son sang-froid. Il donne l’exemple à son équipe et veille à garder la qualité des conditions de travail entre les collaborateurs. Un bon manager fait confiance à son équipe et la laisse libre de gérer son temps, tant que les objectifs fixés sont atteints.

 Il sait déléguer et n’exige pas des feed-backs intempestifs. Il prend le temps d’analyser chaque situation avant de réagir et évite le micro management. Il veille à donner un sens à chaque tâche et favorise la communication avec les collaborateurs. C’est un conseiller qui écoute et guide, pour que l’équipe reste active et dynamique. 

Qu’est-ce que l’on attend d’un bon manager ?

Ses missions sont nombreuses et souvent complexes. Cependant, dans l’ensemble, on attend de lui des compétences managériales efficaces. C’est lui qui est chargé d’orchestrer toutes les étapes d’un projet, pour que celui-ci soit avancé. Il est respecté pour son savoir-faire, mais doit savoir stimuler l’intelligence collective de son équipe

Son rôle est de faire agir, tout en agissant lui-même, pour amener les collaborateurs à reconnaître qu’il est présent et disponible. C’est également lui qui sélectionne son équipe. Il doit savoir repérer les talents qui l’aideront à exécuter convenablement ses tâches. Tout cela dans le seul but d’accroître les bénéfices de l’entreprise.

Quelles sont les fonctions d’un manager ?

Un manager ne peut pas forcément avoir toutes les qualités indispensables d’un bon manager. Toutefois, il doit être capable de tenir 6 fonctions : 

  1. Piloter les activités : c’est lui qui est aux commandes et qui établit la meilleure stratégie pour atteindre les objectifs.
  2. Il demande l’avis de ses collaborateurs pour avoir une vision globale de la manière dont il va mener à bien le projet. 
  3. Organiser : c’est lui qui se charge de répartir les tâches et de coordonner le travail. Il planifie selon les disponibilités de chacun et les objectifs fixés.
  4. Responsabiliser les salariés : si l’ancien management avait tendance à infantiliser les salariés, le management moderne voudrait impliquer le salarié dans chaque tâche pour qu’il devienne responsable. 
  5. Animer : c’est lui qui assure le développement personnel de ses collaborateurs pour qu’ils progressent dans leur fonction. 
  6. Diriger : c’est un leader qui doit savoir maîtriser toutes les décisions qu’il prend pour qu’elles ne portent pas atteinte à la cohésion du groupe.

Quelles sont les motivations requises pour être un manager ?

Devenir manager est une motivation en soi, pour le prestige et la reconnaissance qu’elle peut vous apporter. Pour postuler, il faut aimer le challenge, car un manager doit régulièrement relever des défis. C’est également une fonction qui exige de la polyvalence à cause des diverses tâches que le métier incombe. Il peut être amené à gérer des tâches qui touchent aux ressources humaines ou faire de la rédaction pour les reportings. 

Ceux qui sont en quête d’autonomie apprécieront aussi de tenir ce poste. Sinon, certaines motivations doivent passer sous silence, même si elles sont les raisons majeures du choix de métier : l’argent et la quête de pouvoir, qui pourrait faire de vous un mauvais manager.

Les bonnes pratiques du management en télétravail

Le télétravail est devenu un mode d’organisation de travail adopté par beaucoup d’entreprises. Cette pratique repose sur l’utilisation des nouvelles technologies et les modalités de fonctionnement ne sont pas les mêmes que celles en présentiel. Si vous souhaitez l’appliquer dans votre entreprise vous devez :

  • Être souple dans les horaires de travail
  • Fournir des outils de travail numériques performants.
  • Limiter le stress en favorisant les moments de partage en dehors du travail. Organiser des jeux en réseau ou des quizz amusants. 
  • Accorder le droit aux collaborateurs de prendre certaines décisions.

Ce type de changement peut porter atteinte à l’organisation de votre entreprise, si elle n’est pas correctement maîtrisée. Pour rester efficient, il est conseillé de vous préparer et vous faire accompagner par une agence ou un cabinet de management de transition qui peut vous aider à gérer efficacement cette conversion.

Être un Bon Manager ? Comment devenir un bon manager - Reactive Executive

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *