reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle du cadre passe aussi par le métier de manager de transition. À ses incontestables compétences professionnelles, il ajoute une réelle capacité à s’adapter rapidement à des environnements changeants. Ces experts du changement et de la transition mènent à bien des missions stratégiques en quelques mois seulement au sein d’entreprises évoluant dans tous les secteurs de l’économie.

 

La phase de la reconversion

La reconversion s’inscrit comme une étape normale dans un parcours professionnel. Elle s’impose comme un choix évident chez de nombreux dirigeants et cadres intermédiaires. Cette logique concerne surtout les hommes et les femmes âgés de 45 à 60 ans.

Changer de compagnie, de poste ou de secteur d’activité traduit un choix personnel audacieux. Subie ou décidée, cette évolution génère autant de certitudes que de doutes. Les motivations sont pourtant saines et avisées. Elle se base sur le désintérêt d’une gestion carriériste et sur le besoin du challenge permanent.

 

Les missions du management de transition

La vie d’une entreprise comprend des épisodes complexes et des projets fondamentaux. Pour survivre dans un monde ouvert à toutes les concurrences, il est essentiel que la capacité à changer et se transformer soit intégrée dans les actions de la société.

La dimension de certains projets requiert une expertise spécifique. Malgré leur efficacité dans la gestion des opérations routinières, il est vraisemblable que les dirigeants et les cadres de l’entreprise ne disposent pas de cette compétence.

Restructurer une compagnie, la liquider, la vendre, la développer à l’international, l’introduire en bourse, réduire ses frais de fonctionnement, lancer un plan de licenciement, inaugurer ou fermer un site, etc., ce sont ces missions que les dirigeants confient à des cadres expérimentés qui évoluent dans le management de transition.

 

La reconversion et le management de transition

Devenir manager de transition offre une réponse idéale à cette recherche d’évolution.

Dotés d’une longue expérience dans ces domaines, les cadres reconvertis à cette activité découvrent des missions délicates dans lesquelles ils peuvent exprimer tout leur talent.

La réussite de ces projets est déterminante pour l’avenir de la compagnie. Limitées dans le temps, ces missions exigent une adaptation rapide et un travail immédiat avec les différentes divisions de l’entreprise.

Le management de transition offre des expériences professionnelles riches en émotions. Stressantes, complexes et prioritaires, elles modifient les modes opérationnels de la société et améliorent sa rentabilité.

 

Une expertise précieuse

L’entreprise est régulièrement confrontée à de tels défis.

Le management de transition permet d’aborder ces périodes de profonds changements de manière judicieuse. Un spécialiste de la thématique rejoint l’équipe dirigeante, ou il en prend la direction. Dans la majorité des cas, il remplit sa fonction entre 6 et 18 mois. Il met alors ses connaissances et son habileté managériale au service exclusif de la compagnie.

Au terme de la mission, le poste est supprimé ou il est attribué à une autre personne. Quant au cadre en transition, il repart vers une nouvelle destination où l’attend un projet tout aussi essentiel et urgent.

Le manager de transition recherche l’amélioration permanente de ses propres compétences et du fonctionnement de la compagnie. Il évolue à des postes de directeur général, directeur financier, directeur des opérations, directeur des ressources ou directeur des systèmes. Il est disponible, prêt à se déplacer sur le territoire national, mais aussi à l’étranger. Il gère le stress avec pertinence et il est déterminé à respecter les délais impartis. Cette reconversion professionnelle est une suite logique dans une carrière réussie de dirigeant d’entreprise.