La réussite d’une entreprise dépend étroitement de la capacité de ses managers à motiver ses équipes. En effet, son rôle est de définir la stratégie à suivre pour surpasser les concurrents et de mettre en œuvre les moyens pour y arriver. Le management peut être inné chez certaines personnes mais une spécialisation dans le domaine est un atout indispensable. Nous allons donc déterminer les qualités d’un manager, mais également les mesures à prendre si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Sans plus tarder, entrons dans le vif du sujet.

Avoir le sens du travail d’équipe

Une entreprise étant constituée d’un ensemble de personnes partageant un même objectif, il est donc important pour un manager d’être à l’aise, à l’écoute et légitime auprès de ses collaborateurs. Cela relève alors du Leadership qui est l’art de savoir motiver, mais également d’encadrer une équipe. Un bon manager est donc celui qui trouve les mots justes pour encourager sa troupe à déployer les efforts nécessaires afin de tirer l’entreprise vers le haut. Cet exercice doit se faire de manière naturelle, sans recourir à une forme d’autocratie. Au contraire, le management à utiliser est le style participatif, qui consiste à donner l’opportunité à tout un chacun de faire ses preuves et de mesurer les progrès réalisés. Un individu se donne plus au travail lorsqu’on lui accorde sa confiance, lui donne une certaine liberté dans l’exécution de sa mission et écoute ses idées. Le rôle du manager consiste à vérifier les tâches réalisées ainsi que leur avancement. Du bon travail mérite alors d’être récompensé, tandis que les erreurs doivent être corrigées !

Être proactif et flexible

Un bon manager se doit d’être proactif. En tant que cadre, il doit avoir une longueur d’avance sur son équipe et son environnement, car il est important d’anticiper les événements en entreprise. C’est la clé de voûte pour conduire une entité plus loin, puisqu’il ne faut pas oublier que le marché reste hyperconcurrentiel et que les coups bas peuvent arriver à tout moment. Toutefois, il arrive que des événements imprévus surviennent, car si une équipe peut être encadrée, ce n’est pas toujours le cas pour l’environnement. Dans ce cas de figure, il ne doit pas se laisser submerger par la situation et trouver rapidement une mesure corrective pour remettre l’entité dans le droit chemin. Cette qualité s’acquiert au fil des expériences, d’où la nécessité d’une aide-externe en cas d’urgence.

La nécessité de recourir à un manager de transition

Lorsque le manager échoue dans sa mission ou que l’entreprise n’a pas les ressources internes pour la réalisation d’un projet, il est primordial de remédier au plus vite à la situation. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre un manager de transition au sein de l’équipe qui va porter un regard externe et nouveau sur les problèmes à l’interne. Doté d’une grande expérience, il est capable de détecter rapidement les causes du blocage et définit la nouvelle ligne de conduite à suivre. Pour la mise en œuvre, il reprend alors les techniques usuelles de management citées ci-dessus en motivant et en contrôlant continuellement son équipe pour s’assurer de l’atteinte des objectifs.