La gestion d’une équipe multiculturelle est une situation habituelle dans une entreprise. Partenariats internationaux, opérations de fusion-acquisition, mouvement des populations, transformation numérique…, les raisons de mélanger des profils distincts sont légion. Manager une équipe multiculturelle requiert certaines qualités. Il est fréquent qu’un malentendu ou un manque d’ouverture d’esprit se solde par un conflit et de la dépréciation.

Des différences naturelles

Que ce soit via leurs exportations ou leurs implantations, les entreprises françaises sont largement présentes à l’international. Cette mondialisation galopante de l’économie se traduit par une mobilité grandissante des personnes.
En France, il est fréquent qu’une équipe de travail soit composée de personnes d’origine géographique très éloignée ou appartenant à des catégories socio économiques différentes. L’âge est également un élément distinctif. Grâce au programme Erasmus de l’Union Européenne, les jeunes peuvent étudier et se former à l’étranger. De jeunes étrangers viennent aussi se former en France. Les seniors expérimentés locaux et les étudiants étrangers en formation travaillent donc ensemble sur des projets stratégiques.

Les risques d’une gestion inappropriée

La mondialisation entretient l’idée d’un espace sans frontière, où les différences nationales seraient gommées et les préjugés effacés. L’existence de différences culturelles, qu’elles soient professionnelles, organisationnelles ou générationnelles, est indéniablement un atout pour votre entreprise. Mais si elles sont trop prononcées et mal gérées, elles peuvent rapidement affecter son bon fonctionnement et ses performances. Par exemple, le départ inopiné d’un collaborateur, offusqué par des commentaires qu’il juge comme déplacés, peut compromettre une mission.

Valoriser les différences

La bonne gestion d’une équipe multiculturelle implique d’identifier les différences, de les accepter et de les expliquer afin d’en tirer le meilleur profit possible. Pour cela, faites preuve de curiosité, échangez, lisez et apprenez pour anticiper et comprendre au mieux les réactions des collaborateurs. Développez des méthodes de travail qui respectent ces différences et répondent aux impératifs de l’entreprise, tout en améliorant la coopération. Faites fructifier cette richesse pour que chacun se sente valorisé par son travail et contribue aux résultats de l’entreprise.

Jouer pour bien travailler

Renforcer l’esprit d’équipe, ou « teambuilding » en anglais, est un préalable indispensable pour améliorer la cohésion du groupe. Vous connaissez sûrement les escape games, ces jeux d’évasion où une équipe doit résoudre une énigme pour s’échapper d’une pièce. De nombreuses manifestations sportives, comme par exemple des courses à pied, permettent de fédérer les salariés d’une même entreprise autour d’un objectif commun. Vous pouvez opter enfin pour la méthode du repas, en demandant à chacun de préparer un plat de son pays.

Manager de transition et équipe multiculturelle

Afin de manager une équipe multiculturelle efficacement, vous pouvez faire appel à un Manager de Transition. Ce professionnel expérimenté a toutes les compétences pour diriger des profils hétéroclites.
Guidé par l’intérêt de la compagnie, il sait mettre à profit les compétences de chacun et développer l’esprit d’équipe. Il cultive la diversité afin de développer des solutions fiables et innovantes.

Les différences culturelles sont des forces pour l’entreprise. Il est essentiel de les préserver et de les respecter. Il faut apprendre à mixer intelligemment les cultures, les milieux, les âges et les expériences. Et surtout, gardez à l’esprit que nous sommes tous un étranger aux yeux de quelqu’un.