Parfois, lorsque les objectifs d’entreprise ne sont pas atteints, ou que le dialogue interne fait face à de trop grandes difficultés, on peut choisir de procéder à une restructuration. Lorsqu’il s’agit d’une crise, c’est souvent une nécessité. Vous êtes dirigeant, et vous ne savez pas comment faire les bons choix ? Cette situation peut difficilement être affrontée seul. Pourtant, vous êtes le pilote de votre entreprise, et vous devez garder le cap. Pour refondre la structure organisationnelle, il faut savoir se faire entourer : c’est le meilleur moyen de ne pas commettre d’erreur au pire moment. Reactive Executive, cabinet de management de transition vous explique comment restructurer une entreprise.

La phase d’éveil

La première étape est celle de la prise de conscience. Il s’agit d’identifier et comprendre le besoin de mutation pour l’entreprise, en constatant le déséquilibre entre la structure et son environnement. Une fois le problème identifié, il faut rapidement organiser un audit de l’entreprise et de l’ensemble de ses services. C’est ainsi qu’on prépare l’entreprise à sa transition.

Pour réussir cette étape il faut avoir assez de recul pour être parfaitement objectif dans les conclusions que l’on retire de l’audit. Difficile à effectuer pour une personne qui fait partie de l’entreprise. Il ne faut donc pas hésiter à se faire accompagner par une personne externe. Le manager de transition assure une analyse globale, rapide et impartiale de l’entreprise. Cela permet ensuite de prendre les mesures adéquate pour la restructuration.

L’annonce

Les décisions sont prises, le plan d’action est défini, il s’agit maintenant de l’annoncer. C’est cette étape qui marque le point de départ du processus de changement. C’est pourquoi, il faut y accorder de l’importance, aussi bien à l’interne qu’à l’externe.

Vos salariés peuvent être surpris, émus, voir réagir violemment et imposer des résistances. C’est pourquoi la communication autour de la restructuration est un aspect décisif au processus. Elle va concerner aussi tous les acteurs extérieurs comme les clients, les fournisseurs, les partenaires, etc. C’est à vous de rassurer tout le monde sur le fait que la restructuration apportera des retombées positives à l’entreprise.

La phase de désintégration

Cette étape est celle de la transition à proprement parler. On parle de désintégration car c’est le moment où l’organisation se détruit et laisse la place à une nouvelle forme d’organisation. Toute la structure se retrouve bousculée, et les décisions prises lors de l’élaboration du plan d’action sont là pour occasionner le moins de stress possible. La désintégration arrive à terme lorsque plus aucun repère de l’ancienne organisation n’existe.

La phase de reconstruction

Cette étape arrive lorsque tous les changements sont en place. Les salariés apprennent à prendre leurs marques dans l’organisme nouveau qui vient de naître. Bien souvent, il s’agit de découvrir de nouveaux postes avec de nouvelles missions, et parfois il s’agit de licenciements. En interne, cela se traduit soit par une adhésion à la nouvelle structure, soit par un rejet de celle-ci. Certains ajustements peuvent donc être encore nécessaires à ce stade du processus, c’est pourquoi la restructuration n’est pas encore terminée.

La phase d’intégration

La dernière étape vient marquer l’ancrage de la nouvelle structure dans l’environnement. Les nouvelles racines de l’entreprise se consolident, et les actions entreprises dès la première étape s’entérinent. A ce moment-là, la gestion se tourne plus que jamais vers l’avenir et vers les premiers résultats de cette restructuration.

Pour conclure, l’encadrement du processus de restructuration d’entreprise est un aspect essentiel, qu’il ne faut pas négliger. Si vous souhaitez des résultats rapides et efficaces, faites appel à un manager de transition. Sa mission temporaire, est d’amener votre entreprise d’un point A à un point B, en limitant les risques et en optimisant toute l’opération. Reactive Executive est un cabinet d’expert en management de transition, qui effectuent des missions de la durée de votre choix pour permettre à votre entreprise de faire face à tout type de difficultés. L’important est de ne rien laisser au hasard, et rester maître de la situation, quelle que soit la circonstance.