management transition

Les Joies du Management de Transition

La racine du travail est parfois amère, mais la saveur de ses fruits est toujours exquise.” – Victor Hugo

Une citation on ne peut plus vraie !

Bien des métiers offrent une diversité et une pluralité qui nous maintiennent affermis et résolus dans notre vie professionnelle. Mais d’où provient vraiment la joie au travail ?

Un besoin d’évolution permanent

Une des clés de la joie au travail est de se positionner en recherche permanente de nouveaux challenges à atteindre.

En réalité, stagner est souvent synonyme d’échec. Le manque d’évolution est un vecteur de ralentissement du succès personnel.

Attention à ne pas confondre stagnation et stabilité. Bien que ces deux termes se ressemblent quelque peu, leur sens est bien différent. Stagner, c’est ne pas évoluer, ne pas se développer dans différents domaines. A l’inverse, on peut être stable lorsque l’on acquiert de nouvelles compétences et relève de nouveaux défis chaque année.

Les joies du Management de Transition

Le Management de Transition offre un panel incroyable de situations apportant de la joie au travail.

Les situations sont variées, mais pensez aux suivantes :
– Un manager qui prend part à la formation d’un membre de son staff,
– Un manager qui effectue un recrutement sur-mesure,
– Un manager qui atteint ses objectifs de développement en équipe,
– Un manager qui répond aux attentes de ses équipes et leur offre de meilleures conditions de travail,
– Un manager qui sauve une société d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi,
– Un manager qui permet à une entreprise de passer de challenger à leader,
…etc…

Toutes ces joies peuvent être savourées par tous. Mais en général, une à la fois, voire même une d’entre elles seulement.

Cependant, pour les managers de transition, les missions sont si variées et relèvent du défi, qu’ils expérimentent toutes ces joies (et bien d’autres) sur chacune d’entre elles.

Alors qu’il est important de s’épanouir au travail, il paraît crucial de trouver les vraies sources de bonheur et de satisfaction. Nous vivons à une époque où beaucoup de phrases stéréotypées et d’adages “discounts” sur le bonheur font apparition sur les réseaux sociaux de manière quotidienne. Nous voilà dans l’ubérisation du bonheur.

Identification des sources de joie personnelle

Identifier les sources réelles de bonheur constitue un fondement solide. Par exemple :
– Apporter des réponses concrètes aux problèmes rencontrés par mes équipes,
– Utiliser toutes mes compétences pour le bien-être de mon entreprise,
– Fournir un travail mesurable et quantifiable,
– Etre en recherche permanente de satisfaction du travail accompli, etc…

Une fois le domaine repéré, il n’y a plus qu’à libérer votre ingéniosité et briller dans des activités qui vous apportent un vrai épanouissement professionnel.

Si votre société connaît une baisse d’activité et un manque d’épanouissement (personnel et de vos équipes), pourquoi ne pas faire appel à un manager de transition ?

Pour vos besoins en Chief Happiness Officer, contactez-nous !